Chaque citoyen peut agir sur son environnement en évitant l'usage des pesticides

Rappelons l'essentiel des points déjà évoqués dans plusieurs numéros de Châtillon-Infos et notamment les dispositions pour les jardiniers amateurs :

  • Interdiction de la vente en libre-service des produits phytosanitaire depuis le 1er janvier 2017.
  • Interdiction de mise sur le marché, d'utilisation et de détention de produits phytosanitaires à partir du 1er Janvier 2019.

Que faire quand on aime jardinier ? Face à ces mesures qui incitent à anticiper la situation à partir de 2019, rappelons que des efforts qu'implique l'application de la législation, permettent de contribuer à préserver la santé de tous et à améliorer la qualité de nos cours d'eau et des nappes.

 Voici quelques astuces :

  • Pailler votre jardin pour empêcher entre autre la pousse de plantes indésirables.
  • Accueillir la biodiversité en favorisant l'implantation des prédateurs naturels par la création de gîtes à insectes, de haies diversifiées.
  • Adapter ses pratiques de jardinage :
    • Ne pas planter des légumes au même endroit d'une année à l'autre, des larves passent l'hiver dans le sol.
    • Nourrir son sol avec du compost.
    • Eviter le retournement du sol car il favorise la multiplication des herbes indésirables.

   Pour vous aider : http://www.jardinier-autrement.fr

                                http://www.terrevivante.org/

                                 http://www.jardinieraunaturel.org/