Le Grand débat : troisième réunion

Le Grand débat national – Démocratie et citoyenneté

Châtillon d’Azergues, le vendredi 1er mars 2019

 

 

Question 1 : En qui faites-vous le plus confiance pour vous représenter dans la société, et pourquoi ?

Confiance en les députés ; J’ai plus confiance en des personnes, des élus , des associations

Les députés votent des lois, c’est important.

Il y a aussi les élus dans des entreprises, les élus locaux. Quand on connaît la personne c’est mieux.

 

Question 2 : En dehors des élus politiques, faut-il donner un rôe plus important aux associations et aux organisations syndicales et professionnelles ?

La représentation est d’abord politique

Les associations c’est très large, c’est d’une autre nature que des représentants syndicaux. Cela ne devrait pas être dans la même question. Les formations syndicales sont très peu représentatives, il faudrait permettre une meilleure adhésion aux syndicats.

On a un bon maillage en théorie mais les partis sont peu représentatifs (100 000 adhérents, c’est trop peu).

Les corps intermédiaires sont des gens à qui on peut parler ; Ils font remonter un certain nombre de choses. Actuellement Tout vient d’en haut. Les corps intermédiaires, c’est l’essence de la démocratie. ils synthétisent ce qui vient de la base. Comment faire remonter ce qui vient du tissu social. Et qu’on en tienne compte ?

Il faut les écouter mais ne pas leur donner plus de pouvoir.

Donner un rôle plus important : Oui : 15 Non : 4

 

Questions 3 : Que faudrait-il faire pour renouer le lien entre les citoyens et les élus qui les représentent ?

On est dans une situation de perte de confiance : transparence et communication.

Rendre la présence des députés plus visible sur le terrain. Une distance s’est créée.

Il faut restaurer une légitimité. Il faut faire remonter. Chaque élu devrait faire remonter aux différentes strates ce qui rétablirait les liens. La Communauté de Communes est devenue importante, mais c’est opaque. On connaît le nom du Maire et le président de la République, mais pas le fonctionnement de la Communauté de Communes ; Le Conseil départemental a une fonction amoindrie (département du Rhône plus petit) donc appauvrissement de ce qui est le plus proche.

La Communauté de Communes, c’est très technique. Compte-tenu du nombre de personnes, c’est très lourd à manœuvrer Pour gérer l’espace, aménager globalement du territoire c’est bien mais cela n’a pas diminué le personnel, ni fait faire des économies.

Ce qui rapprocherait les 2 fonctions c’est que l’élu ne se prenne pas comme supérieur, qu’il n’oublie pas qu’il a été élu.

 

Question 4 : Le non-cumul des mandats instauré en 2017 pour les parlementaires (députés et sénateurs) est :

Plusieurs mandats à la fois ce n’est une bonne chose il n’y a que 24h dans une journée

Dommage que cela ne concerne que les députés. Mais un député qui n’a jamais été maire c’est un manque

Problème du statut de l’élu ; tendance a avoir plusieurs mandats pour le revenu. Les 2 professions le plus représentés= fonctionnaire et avocat. Pas de représentation de la diversité sociale.

Une certaine hypocrisie de la loi ex le député qui peut être conseiller municipal

Il faut laisser la place pour renouveler la classe politique

Ne pas avoir les mêmes règles pour tous les mandats. Ex difficultés pour les maires des petits villages

►  11 contre le cumul des mandats, 4 abstentions

Question 5 : Que faudrait-il faire pour mieux représenter les différentes sensibilités politiques ?

Les différentes sensibilités sont sur représentées. C’était bien sous la IVe République, mais avec un mauvais résultat.

Il faut poser les bonnes questions, celles qui engagent l’avenir, à toute la population

Le système majoritaire permet de prendre des décisions. Mais à relativiser (ex. des Belges)

Introduire la proportionnelle permet de mieux représenter les idées. Tout le monde a droit d’avoir des idées qui sont représentées. Si je ne suis pas pris en considération, ce n’est pas la peine de voter.

Il y a de la proportionnelle aux régionales et cela fonctionne, mais il faut s’entendre. Il faut un peu de proportionnelle de manière qu’on puisse prendre des décisions.

 

Question 6 : Selon vous, faut-il introduire une dose de proportionnelle pour certaines élections, lesquelles ?

Introduire de la proportionnelle : pour députés : oui 13 voix

Conseil départemental : oui 11

2 ne veulent pas introduire

 

Question 7 : Pensez-vous qu’il serait souhaitable de réduire le nombre de parlementaires (députés + sénateurs = 925) ?

Pensez-vous qu’il serait souhaitable de réduire le nombre d’autres élus ?

Il faut garder 2 chambres

Peut-on diminuer les députés qui doivent représenter les habitants et le territoire ?

Pour réduire le nombre des députés : 5

Pour réduire le nombre des sénateurs : 15

Le département du Rhône a actuellement plus d’élus alors qu’il est plus petit donc dans ce cas, on peut réduire.

Dans les communes, les élus sont bénévoles donc on ne fait pas d’économie en réduisant le nombre.

La suppression des syndicats intercommunaux n’a pas fait faire des économies Ex. la suppression du syndicat gérant les terrains de foot, le président était bénévole et le coût ne repose plus que sur la commune de Châtillon.

 

Question 8 : Quel pensez-vous de la participation des citoyens aux élections et comment les inciter à y participer davantage ?

Augmentation de l’abstention pour toutes les élections… prudhommes

La citoyenneté, cela s’apprend (déjà dès l’école primaire avec le maire, le conseiller général). Cela permet de mettre un nom. 

Il faut aussi qu’il y ait la confiance ; or on a des cas bien connus d’élus non sanctionnés ; ce qui reste, c’est que des élus sont des pourris. Le président Macron a été élu avec moins de 44% : peu donc contestation et manque de crédibilité

Favoriser le vote par correspondance comme en Suisse

 

Question 9 : Faut-il rendre le vote obligatoire ?

Oui : 7 non : 9

 

Question 10 : Faut-il prendre en compte le vote blanc ?

Oui : 14 non : 2

 

Question 11 : Que faudrait-il faire aujourd’hui pour mieux associer les citoyens aux grandes orientations et à la décision publique ? Comment mettre en place une démocratie plus participative ?

La première appartenance c’est la commune. Travailler par thème et faire des réunions publiques.

Pour les prises de décisions sur des projets, utiliser le débat aux étapes intermédiaires.

 

Question 12 : Faut-il avoir davantage recours au référendum au niveau national ?

Non : 12

 

Faut-il avoir davantage recours au référendum au niveau local ?

Oui : 8 Non : 4

 

Question 13 : Faut-il faciliter le déclenchement du référendum d’initiative partagée (le RIP est oraganisé à l’initiative de membres du Parlement soutenu par une partie du corps électoral) qui est applicable depuis 2015 ?

Oui : 1 Non : 7 Ne sait pas : 10

 

Question 14 : Faut-il tirer au sort des citoyens non élus pour les associer à la décision publique ?

Peut être une école à la citoyenneté.

Ce n’est pas choquant qu’on puisse être tiré au sort, on est toujours capable d’apprendre.

On pourrait associer des jeunes.

Oui : 9 Non : 7 Ne savent pas : 3

 

Question 15 : Que faudrait-il faire pour consulter plus directement les citoyens sur l’utilisation de l’argent public, par l’État et les collectivités ?

Je ne vois pas l’intérêt de la question : c’est la fonction des députés.

On devrait renforcer les contrôles

Faire participer à différentes étapes : collaborer. C’est lourd. Plus facile au niveau local.

 

Question 16 : Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil économique, social et environnemental, doivent-elles jouer pour représenter nos territoires et la société civile ?

Fau-il les transformer ?

Question 17 : Diriez-vous que l’application de la laïcité en France est aujourd’hui

Satisfaisante : 10 À améliorer : 7

 

Question 18 : Que proposez-vous pour renforcer les principes de la laïcité dans le rapport entre l’État et les religions de notre pays ?

Il faut s’y tenir.

 

Question 19 : Comment garantir le respect par tous de la compréhension réciproque et des valeurs intangibles de la République ?

Cela renvoie à l’éducation.

 

Question 20 : Que faudrait-il faire aujourd’hui pour renforcer l’engagement citoyen dans la société ?

Valorisation des engagements associatifs.

 

Question 21 : Quels sont les comportements civiques qu’il faut promouvoir dans notre vie quotidienne ou collective ?

Promouvoir le respect et la tolérance.

 

Question 22 : Que faudrait-il faire pour favoriser le développement de ces comportements civiques et par quels engagements concrets chacun peut-il y participer ?

Favoriser les rencontres intergénérationnelles, favoriser les structures associatives, mission d’éducation dans le centre social.

Remettre du sens dans le service national, service civique lorsqu’on est majeur, dans une association

On sent les gens plus agressifs.

Proportionnellement le tissu associatif est plus développé à la campagne qu’en ville.

 

Question 23 : Que faudrait-il faire pour valoriser l'engagement citoyen dans les parcours de vie, dans les relations avec l’administration et les pouvoirs publics ?

L’engagement favorise le recrutement, ex. avoir été président d’ une association est un élément déjà pris en compte.

Suggestion : Carte de bénévole

Il faudrait remettre du service public. Comment avoir des relations avec l’administration quand on n’a personne en face ?

 

Question 24 : Quelles sont les incivilités les plus pénibles dans la vie quotidienne et que faudrait-il faire pour lutter contre ces incivilités ?

Incivilités pénibles : le bruit = pétarade des motos.

Les jets par terre de bouteilles, papiers ; l’excès de vitesse, le non respect des lieux publics et des biens publics alors qu’on ne le fait pas chez soi.

 

Question 25 : Que peuvent et doivent faire les pouvoirs publics pour répondre aux incivilités ?

caméras : un aspect dissuasif ; quelques affaires ont été résolues. Limites : Ne concerne pas les chiens et le comportement sur la route

 

Question 26 : Quel pourrait étre le r6le de chacun pour faire reculer les incivilités dans la société ?

Éduquer ses enfants, faire une remarque si la personne ne le prend pas mal. Ex : on ne se lève plus spontanément pour les personnes âgées mais si on intervient quelqu’un se lève aimablement

 

Question 27 : Quelles sont les discriminations les plus répandues dont vous étes témoin ou victime ?

Discriminations : le racisme, le sexisme Pour se sentir représenté, il faudrait un peu plus de variété au niveau de nos élus : des femmes ( non obligées) ; absence de jeunes et jeunes foyers

On laisse assez peu de places aux jeunes

 

Question 28 : Que faudrait-il faire pour lutter contre ces discriminations et construire une société plus solidaire et plus tolérante ?

 

Question 29 : Pensez-vous qu'il faille instaurer des contreparties aux différentes allocations de solidarité ?

Méconnaissance de la situation

Instaurer des contreparties : Oui : 10 Non : 8 Lesquelles ?

 

Question 30 : Que pensez-vous de la situation de l'immigration en France aujourd’hui et de la politique migratoire ? Quelles sont, selon vous. les critères à mettre en place pour définir la politique migratoire ?

Il faudrait un débat sur ce qui existe

C’est compliqué de prendre parti car nous ici présent, on est déjà venu d’ailleurs.

Intégrer par le vote local.

Voir comment on les accueille.

Constat que les hommes politiques qui veulent être promus ne veulent pas faire comme Mme Merkel (tergiversations)

 

Question 31 : En matiére d'immigration, une fois nos obligations d’asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ?

 

Question 32 : Que proposez-vous afin de répondre a ce défi qui va durer ?

Plus on aide au développement sur place, moins ceux qui y vivent ont envie de se déplacer ; donc il faut aider les associations qui ont des organisations de jumelage.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Flash infos !

Cagnotte

11-04-2019

Vous avez sans doute appris la mort tragique d'un enfant de sept ans scolarisé à...

Lire la suite

Peste porcine africaine

03-10-2018

Mesures de biosécurité obligatoires à consulter en cliquant ici.

Lire la suite

Collecte ordures ménagères

09-08-2018

Le calendrier de collecte des ordures ménagères et emballages légers 2018-2019 est disponible et imprimable...

Lire la suite

La vie des assos

Pas d'article pour le moment

Près de chez nous

Collecte du sang

09-03-2019 Hits:63 Pas loin d'ici Rédaction - avatar Rédaction

A l'Arbresle et Saint Germain-Nuelles de Janvier à Novemmbre 2019. Pour consulter toutes les dates...

Lire la suite

Collectes de sang

21-02-2016 Hits:519 Pas loin d'ici Rédaction - avatar Rédaction

A l'Arbresle et Saint Germain-Nuelles de Janvier à Novemmbre 2019. Pour consulter toutes les dates...

Lire la suite

Agenda

Aucun événement
Avril 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

Qui est en ligne ?

Nous avons 74 invités et aucun membre en ligne

La Mairie

Place de la Mairie - BP1
69380 CHATILLON-D'AZERGUES
tél. 04.72.54.26.00 - fax. 04.72.54.26.08QRcode

Horaires d'ouverture :

lundi - jeudi :
15h – 18h
mercredi : 8h30 –  11h30
vendredi : 16h00 - 18h00
samedi : 9h - 11h

Météo

giweather joomla module

Photos de Châtillon